d&b en charge de la clarté des débats du Parlement turc

1/3
2/3
3/3

La sophistication de l'oreille humaine et sa capacité à identifier avec précision la provenance des sons fait partie de ces vérités absolues et reconnues de tous. « Le cerveau exploite quantités d'informations et décèle les moindres différences d'intensité du son pour identifier ce qui change et donc en reconnaître la provenance. Voici une partie de l'équation posée par le cahier des charges du nouveau système de sonorisation du Parlement turc d'Ankara, » explique M. Tayfun Konuralp, d'Atempo, N°1 de la solution acoustique professionnelle en Turquie et distributeur d&b. « L'accent était mis sur une amélioration notable de l'intelligibilité. Le projet était que n'importe quel membre du parlement puisse identifier facilement qui parle, et d'où, même lors des débats les plus animés. »

« L'ancien système était dépassé depuis un certain temps déjà, » précise M. Yakup Bayraktar, ancien ingénieur du son et directeur technique du service Sonorisation du parlement. L'intelligibilité était si mauvaise qu'elle en devenait inconfortable et fatiguante pour nos représentants. »

« M. Wolfgang Ahnert était déjà officiellement chargé par les autorités parlementaires de trouver une solution, » ajoute M. Konuralp. « M. Wolfgang Ahnert est une légende dans le milieu de la conception sonore et acoustique. Grâce au logiciel EASE qu'il a inventé et à ses propositions, nous avions la certitude que le résultat serait au-delà de nos attentes. Nous n'avons pas été déçus. »

Répondant à l'appel d'offres, Atempo a présenté un système composé à partir de plusieurs systèmes d&b. « Les débats ont lieu dans un auditorium d'une capacité de 500 places disposées en forme d'éventail. Elle comprend une grande plateforme centrale depuis laquelle le président de l'assemblée dirige les séances. Il convenait donc d'adopter une solution duale : un système frontal gauche/droite d'enceintes Ti10L qui permet à la plateforme de s'adresser à l'ensemble de la représentation. Le second système est décentralisé, avec plusieurs blocs acoustiques individuels composé d'enceintes 10S, orientés vers le bas, et en croix, pour favoriser une propagation du son à 360 degrés. Au cœur de ce système, le Salzbrenner Stagetec Nexus qui permet, à travers la programmation de paramètres temporels, permet d'isoler le son de n'importe quelle zone depuis laquelle s'exprime les différents parlementaires. L'exercice était bien évidemment plutôt complexe, surtout quand on connaît la surface et le volume à couvrir. Il fallait donc choisir des enceintes qui se distinguent par la cohérence et la consistance de leurs performances, surtout en termes de définition et de disposition. La gamme de produits d&b répondant précisément aux valeurs techniques demandées, j'ai estimé qu'il n'était pas nécessaire de choisir d'autres produits pour une installation aussi sensible. Il faut avoir la certitude que les performances réelles du système soient conformes à la théorie. »

L'installation du système a eu lieu pendant les élections présidentielles en Turquie. « L'installation a dû se faire deux fois plus vite, en seulement six semaines, » ajoute M. Konuralp. « La mise en service des systèmes line array Ti10L a été immédiate. Il fallait que tout soit prêt pour le discours du Président. Des tests plus complexes et la mise en service des systèmes 10S a eu lieu juste après. Au même moment, nous avons lancé les séances de formation de l'équipe technique du parlement, sous la direction de M. Yakup Bayraktar. Il peut compter sur une très bonne équipe qui connaît profondément la physique du renforcement sonore et qui a pris facilement la mesure du concept opérationnel de spatialisation. Au niveau de la Turquie, il s'agit de la première (et de la seule) installation acoustique de ce type. Ailleurs, il n'y a guère qu'à Berlin, au Parlement, et peut-être un ou deux autres lieux, que l'on trouve des systèmes de ce type. L'équipe de M. Bayraktar n'a pas mis longtemps à se l'approprier. »

« Tous les défauts de l'ancien système acoustique ont été corrigés, » conclut M. Yakup Bayraktar. « Je félicite encore Atempo pour le professionalisme dont il a fait preuve d'un bout à l'autre de ce projet. »