d&b Soundscape en tournée avec Björk

Le contexte

Pour sa tournée Cornucopia, Björk, icône de la musique islandaise et artiste de performance, a choisi un système de sonorisation d&b Soundscape. Après des dates aux États-Unis et au Mexique, qui ont attiré respectivement 1 200 et 5 000 spectateurs, Björk s'est arrêtée à l'O2 Arena de Londres, où Southby, partenaire de d&b, a déployé l'une des plus grandes configurations Soundscape à ce jour devant un public de 20 000 personnes.

La relation qui unit Björk à d&b remonte à quelque 20 ans, lorsque l'artiste islandaise a choisi d'utiliser les enceintes C4, alors toutes nouvelles, pour un concert au Royaume-Uni. Deux décennies plus tard, Björk a essayé Soundscape en vue de sa prochaine tournée, d'abord dans un petit studio situé dans un phare sur une île nordique isolée, puis en utilisant une configuration plus grande dans des espaces de répétition plus conséquents. Le premier spectacle de la tournée a été donné au centre artistique The Shed, à New York. Il a dévoilé la puissance de l'utilisation en concert de Soundscape sur 360 degrés et a fait découvrir au public un nouveau monde sonore. Les médias new-yorkais, connus pour être très critiques, ont qualifié le concert de« l'un des plus incroyables spectacles de lumières et de sons jamais présentés sur une scène de la ville ».

Le concert de Londres

Pour le spectacle à l'O2 arena, les camions et l'équipe n'ont pu entrer qu'à 5 heures du matin le jour du concert en raison du calendrier chargé de la salle. Afin de fournir un système qui puisse être déployé avant 16 heures, dernière limite, il a été décidé de distribuer le système sans le son surround, en donnant la priorité à la fourniture d'un champ acoustique cohérent sur toute la largeur de la scène. La configuration à 180 degrés de d&b Soundscape répondait parfaitement aux exigences.

Au début du spectacle, la salle s'éteint et une chorale islandaise traditionnelle de 18 garçons et filles entre en scène. L'ingénieur de façade, John Gale, a choisi d'équiper chaque choriste d'un microphone sur serre-tête. Avec une sonorisation gauche/droite, des sibilances pourraient nuire à l'homogénéité globale du chœur, mais ce n'est pas le cas ici. Avec Soundscape, les sibilances ont le pouvoir de clarifier grandement l'emplacement de chaque chanteur. Le chœur est réparti sur le plan horizontal avec une très belle cohérence entre l'image et le son.

Puis Björk et les musiciens entrent en scène. Dès les premiers instants, on comprend toute l'importance de Soundscape. Le son est bien défini, généreux, large. Dans son travail de mixage, John Gale utilise les effets avec pertinence et mesure, et c'est tout à son honneur. Il privilégie l'énergie et le timbre des instruments et de la voix de Björk, une artiste toujours aussi inspirante.

C'est en se déplaçant dans la salle que l'on apprécie vraiment l'impact de Soundscape. Où que vous soyez, les scènes sonores et visuelles restent corrélées. Il n'y a plus de mixage entendu à droite par le public de droite, et idem à gauche. Le champ sonore est véritablement naturel, comme si le chanteur et chaque musicien étaient présents ce soir-là pour chacun des spectateurs, dans un échange personnel, privilégié, exclusif.

En coulisse

L'O2 Arena peut recevoir un public de 20 000 personnes sur une distance allant jusqu'à 100 mètres et les dimensions de la scène sont vastes, avec une largeur de 38 mètres. L'équipe son a donc déployé cinq clusters de 12 KSL en façade, deux clusters de 14 V comme extensions et deux clusters de 16 V en outfills, complétés par 12 Y10P et 4 V7P en frontfills. Quatre piles de six V8 sont ajoutées comme enceintes de rappel. Huit SL-SUB sont accrochés et un éventail de 20 SUB est posé au sol. L'amplification est assurée par 68 amplificateurs D80 et D20 tandis que deux DS100 et sept DS10 sont utilisés comme processeurs.

Soundscape expliqué

Avec une matrice de mixage 64 x 64 et une plateforme de traitement du signal, le DS100 est le cœur du système. Son processeur assure la gestion des entrées et des sorties en fonction des besoins de la production.

Des modules optionnels En-Scene et En-Space peuvent être ajoutés au DS100. Le module En-Scene permet une spatialisation individuelle des objets sonores, dans ce cas des canaux audio de la scène. Pour commencer, le site doit être modélisé dans ArrayCalc, en utilisant le mode « Advanced Features » (fonctions avancées) qui permet d'accéder aux options « Soundscape » et « Audio Networking » (réseau audio). Chaque élément du système de sonorisation doit être affecté à une catégorie définissant sa fonction, par exemple « SUB Mono », « Front Fill », « Delay Line », etc. Ce sont les « groupes de fonctions », qui divisent la zone du public en parties distinctes, chacune correspondant à un réseau cohérent d'enceintes, alimentées individuellement par un canal du DS100.

Un autre module supplémentaire, En-Space, est chargé de générer l'acoustique virtuelle dans la salle. Le module peut reproduire les signatures de réverbération réelles de certaines des salles de concert les plus prestigieuses d'Europe pour retrouver leur son n'importe où, même en extérieur.

Soundscape et stéréo

Applications similaires

Tournées et concerts

Des coquilles acoustiques virtuelles pour le Festival international d'Édimbourg 2021.

Les restrictions imposées par la Covid limitant l'utilisation des espaces intérieurs, le festival s'est tourné vers d&b Soundscape – et sa coquille acoustique – pour allier les mondes opposés de la musique classique et de la sonorisation.
suite...
Tournées et concerts

L'intégration de DiGiCo et de Soundscape fait briller le 5G Festival Showcase.

Les DiGiCo Quantum 338, avec la nouvelle interface utilisateur Soundscape dédiée entièrement intégrée à la table, étaient au mixage de façade du Brighton Dome et de la Blueroom de l'O2 pour fournir à ces sites un son immersif au travers des...
suite...
Tournées et concerts

d&b Soundscape transforme une imprimerie en salle de concert temporaire.

Aurora, un orchestre jouant de mémoire, propose une expérience immersive unique de la Symphonie n°7 de Beethoven dans le vaste espace industriel de la Printworks London, le tout étant rendu possible par la coquille acoustique virtuelle, une...
suite...
Tournées et concerts

d&b Soundscape apporte la réponse pour 12 Questions en live.

La technologie de son immersif de d&b permet au producteur et artiste Fraser T. Smith, lauréat d'un Grammy Award, de présenter en live son premier album 12 Questions sans perdre les couches d'influences musicales et les innombrables...
suite...
Tournées et concerts

Beyond Skin de Nitin Sawhney ressenti au travers de Soundscape.

Vingt ans après la sortie initiale de son premier album Beyond Skin, Nitin Sawhney l'a présenté au Royal Albert Hall de Londres. Le système d'enceintes d&b installé a été complété par cinq suspensions de la série V afin de créer...
suite...
Applications similaires
Toutes les catégories

Applications d&b

Application itinérante ou sédentaire ? En intérieur ou en extérieur ? Petite ou grande ? d&b propose des solutions sur-mesure pour répondre à tous les critères. De plus, le logiciel de simulation dédié optimise la planification de...
voir toutes les applications