ArrayProcessing

Au début des années 1990, entre les débuts publics d’Internet et le premier Toy Story, la sonorisation d’événements de grande ampleur a commencé à gagner en facilité. Avec l’arrivée des « line-arrays » modernes, la qualité de la reproduction du son avait fait un bond énorme. Aujourd'hui, le logiciel qui accompagne la configuration des arrays permet à un technicien de simuler de façon exhaustive le fonctionnement de tout le système avant le spectacle. Bien que de telles possibilités de planification et de prédiction constituent certainement un grand pas en avant, la technologie d&b d’amélioration des réseaux d'enceintes permet d’aller un peu plus loin en termes de qualité et de souplesse.

Créé pour affirmer le credo d&b de la « Démocratie pour les spectateurs », ArrayProcessing est un élément essentiel permettant à chaque personne de bénéficier d’un environnement sonore d’une qualité remarquable.

ArrayProcessing est une fonction logicielle optionnelle intégré au logiciel de simulation d&b ArrayCalc. Il contient de puissants algorithmes de filtres qui calculent et optimisent les performances sonores d'un array d’enceintes d&b sur toute une zone d'écoute. Bien que cela puisse sembler un peu complexe, cette étape est totalement transparente dans le Workflow d&b. ArrayProcessing s’applique à tous les systèmes de line-arrays de la Série GSL, de la Série J, de la Série V, de la Série Y et de la Série T, que ce soit en tournée, dans des installations fixes ou des espaces multidimensionnels.

L’activation d’ArrayProcessing déclenche un processus d’analyse qui examine le fonctionnement d’une ligne d'enceintes en de nombreux points de réception sur tous les plans d’écoute de sa couverture. À chaque point de réception, le son de chaque enceinte est calculé sur 249 bandes de fréquences individuelles. Le processus d’optimisation évalue une réponse en fréquence cible prédéfinie, les paramètres niveau/distance choisis par l’utilisateur et la hiérarchisation des traitements. Le résultat est une combinaison intelligente de filtres FIR et IIR à chaque enceinte de la ligne pour parvenir au niveau de performance souhaité, avec une latence supplémentaire limitée à 5,9 ms, ce qui améliore grandement la linéarité de la réponse sur les longues distances.

1/2
2/2

Parce qu’ArrayProcessing utilise les mêmes objectifs de réponse en fréquence pour tous les arrays de d&b, il assure une tonalité commune à tous les systèmes. Cela signifie que des réseaux différents (suspension principale et « outfill ») généreront le même résultat spectral pour le spectateur, malgré leurs différences en termes de longueur, d’angle de couplage ou même de type de système.

ArrayProcessing compense également l’absorption d’air dans ses calculs, fournissant une correction précise et transparente pour toutes les enceintes concernées. Il en résulte non seulement un équilibre sonore plus constant sur la distance, mais dans les applications où le système dispose d’une marge dynamique suffisante, sa portée peut être prolongée, ce qui réduit la nécessité et le besoin de systèmes de délai. Dans les espaces réverbérants, ArrayProcessing améliore l’intelligibilité en adaptant et en uniformisant la directivité verticale pour obtenir un rapport de diffusion plus constant.

L’histoire nous l’a souvent montré, les réussites majeures sont le résultat d’une suite d'étapes dont l’importance ne saute pas aux yeux. Ainsi, ArrayProcessing, à partir de données correctes et d’angles de couplage pertinents, permet-il d’obtenir des résultats optimaux. La bonne nouvelle, c’est qu’ArrayProcessing s’est avéré aussi simple d’utilisation qu'on pouvait l'attendre d’un produit d&b, et il a même son petit côté ludique. Car attention, pour établir la priorité des traitements à appliquer, il faudra faire son choix entre deux personnages judicieusement baptisés Power ou Glory. Alors que Power met l’accent sur le niveau de pression acoustique maximal et la marge dynamique du système, Glory se concentre sur l’obtention de la meilleure adéquation possible vis-à-vis de la répartition des niveaux et des réponses en fréquence. Si l’on sait qu’en se situant à mi-chemin entre les deux, on obtient généralement un bon équilibre paramétrique, jusqu’à dix combinaisons de réglages de paramètres peuvent être préparés et mémorisés dans les « emplacements AP » des amplificateurs d&b, et la commutation entre les différents emplacements s’effectue quasiment en temps quasi réel.

Avantages d’ArrayProcessing :

  • exploite pleinement le potentiel acoustique des systèmes d’enceintes d&b des Séries GSL, J, V, Y et T
  • améliore considérablement l’équilibre tonal à l’intérieur de l’angle de couverture vertical pour créer une expérience d’écoute constante pour les spectateurs
  • permet un contrôle plus précis de la répartition des niveaux dans la zone cible
  • Les préréglages du système permettent le rappel, d’une simple pression sur un bouton, de configurations prédéfinies (ou « emplacements AP »)
  • permet au modèle de directivité de l'array de rester adaptable et optimisable, même si l'array est déjà accroché et ne peut plus faire l’objet d’une modification mécanique. Cette possibilité est particulièrement avantageuse pour les spectacles aux exigences scéniques variables, ou en cas de changement rapide des conditions atmosphériques, comme lors des événements en plein air.

ArrayProcessing est disponible en téléchargement gratuit dans le cadre du logiciel de simulation d&b ArrayCalc. 

Télécharger ArrayCalc

Comment fonctionne ArrayProcessing ?

ArrayProcessing optimise l'équilibre tonal (spectral) et général (spatial) d'une colonne sur l'intégralité d'une zone d'écoute définie par son angle de couverture vertical mécanique. Le logiciel de simulation d&b ArrayCalc permet de définir les résultats d'écoute sur les zones auditeur, et d'appliquer des atténuations et des écarts spécifiques pour assurer la qualité des performances dans certaines zones.

ArrayProcessing applique des combinaisons de filtres FIR et IIR à chaque enceinte d'un line-array pour parvenir au niveau de performance souhaité, avec une latence supplémentaire limitée à 5,9 ms. Ce procédé améliore la linéarité de la réponse sur la distance tout en corrigeant discrètement l'absorption du signal en plein air. De plus, ArrayProcessing utilise les mêmes objectifs de réponse en fréquence pour tous les arrays d’enceintes d&b, afin d'assurer une tonalité commune à tous les systèmes, assurant ainsi l'uniformité du résultat, quelle que soit la taille de la ligne ou les paramètres de couplage.

La couverture obtenue est renforcée par la régularité spectrale et l'uniformité de la répartition, assurant ainsi une plus grande directivité linéaire et une directivité totale du système permettant de couvrir de longues distances ou d'atteindre efficacement des zones auditeur situées en hauteur.

ArrayProcessing est une fonction optionnelle du logiciel de simulation d&b ArrayCalc. Elle est téléchargeable gratuitement. 

Télécharger ArrayCalc