Toho Gakuen accueille un ancien étudiant entré chez d&b

1/3
2/3
3/3

Sise à Tokyo dans le quartier haut en couleurs de Shibuya, l’École supérieure Toho Gakuen Performing Arts College a accueilli récemment un de ses anciens élèves, Shinichiro Yonekura, dit « Yone ». Depuis l’obtention de son diplôme en 1990, Shinichiro Yonekura a fait son « trou » dans le monde de la sonorisation jusqu’à devenir directeur de d&b audiotechnik Japon, contribuant ainsi à asseoir l’identité de son ancienne école : « À l’origine, en 1979, Toho Gakuen s’appelait Tokyo Broadcast School. L’école a été agréée dès l’année suivante comme établissement éducatif », explique-t-il. « Aujourd’hui le campus abrite quatre départements : TG Media Training, TG Film Techniques, TG Performing Arts et TG Sound Technicians. »

M. Yonekura venait en fait pour deux raisons. D’une parte pour recueillir les impressions des étudiants sur le système d&b (Série Q) acheté l’année précédente par l’école. Et d’autre part pour dispenser quelques master class. « La réputation de l’école a toujours été excellente, et les travaux que nous avons menés ensemble ont toujours été du meilleur niveau. Mais bien évidemment, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis mes années étudiantes ici-même, il y a plus de vingt ans, et je tenais absolument à témoigner ma reconnaissance à cet établissement et faire bénéficier ses étudiants de points de vue concrets sur le renforcement sonore moderne » M. Kazuo Wada, chargé de cours pour la matière du renforcement sonore avait invité M. Yonekura à intervenir sur plusieurs sujets, « Les Line array, la nécessité des systèmes de sonorisation, et à l’intention des étudiants connaissant déjà la Série Q, je lui ai demandé d’animer une session dans ArrayCalc et d’utiliser le réseau de commande à distance d&b Remote. »

M. Wada a livré ses impressions d’ensemble sur cette journée : « Quand l’école a envisagé l’achat de ses systèmes il y a environ deux ans, nous tenions à ce qu’il s’agisse de systèmes disponibles et faisant déjà l’objet d’applications commerciales. Notre but était de permettre à nos étudiants de multiplier les expériences en procédant à des installations pour le compte de sociétés de location utilisant déjà ces équipements, et aussi de leur ouvrir des opportunités professionnelles d’avenir. La réputation de la Série-Q de d&b était déjà excellente, malgré un prix d’achat que je jugeais alors élevé par rapport à d’autres systèmes. Mais cette réputation n’était pas usurpée, et nous l’avons finalement acheté l’an passé. Nous pouvons dire aujourd’hui que le rapport qualité/prix du système est tout à fait satisfaisant, et l’expérience que nos étudiants retirent des performances des enceintes de la Série Q est incomparable. »

Les propos de M. Wada reflète l’avis général des étudiants : « Les diplômés travaillent déjà avec des sociétés de location dont le stock comprend des systèmes d’enceintes d&b, et plusieurs de nos étudiants travaillent aujourd’hui pour MSI Japon ou Sogobutai. » Shinichiro Yonekura ne cachait pas sa satisfaction lui non plus, « Rien n’est plus gratifiant que d’observer l’enthousiasme d’ingénieurs du son en cours d’apprentissage. Dans un proche avenir, ces personnes veilleront à mon confort et à celui de nombreux auditeurs. Pour tous, l’objectif est que tout le monde bénéficie d’un environnement sonore de qualité ».

Applications similaires

D'illustres lieux de savoir ont choisi d&b

Il arrive que l’installation d’un système dont les caractéristiques font rêver se transforme en casse-tête, sinon en cauchemar, pour peu qu’il soit destiné à de vieilles bâtisses à forte valeur patrimoniale, historique et architecturale. Avoir le...
suite...
Applications similaires
Toutes les catégories

Applications d&b

Application itinérante ou sédentaire ? En intérieur ou en extérieur ? Petite ou grande ? d&b propose des solutions sur-mesure pour répondre à tous les critères. De plus, le logiciel de simulation dédié optimise la planification de...
voir toutes les applications