Collaboration réussie entre la CBC et d&b

1/7
2/7
3/7
4/7
5/7
6/7
7/7

Le célèbre pianiste Glenn Gould a donné son dernier concert à seulement 31 ans. Le musicien né à Toronto avait développé une préférence esthétique pour l’enregistrement en studio. Il entretenait, selon ses propres termes, « une histoire d’amour avec le microphone » qui n’a pris qu’à sa mort en 1984. Il n’est donc guère surprenant que la Canadian Broadcasting Corporation ait choisi de lui rendre hommage en donnant son nom à son studio ultra-moderne inauguré en 1992. Mais les Studios Glenn Gould (GGS) ne se limitent aux enregistrements sonores : s’y tiennent régulièrement des représentations publiques des productions de la CBC. D’une capacité maximale de 341 spectateurs, le lieu est également loué régulièrement pour des prestations d’enregistrement sonore ou des assemblées générales d’entreprises.

La diversité des artistes amenés à s’y produire a été prise en compte quand est venu le temps de la mise à niveau et de la rénovation. Le directeur général Mike Carroll était parfaitement conscient du besoin de polyvalence en termes d’acoustique : « Nous utilisions jusqu’ici le système d’origine, installé en 1993. Et une mise à niveau partielle n’aurait pas été raisonnable, ni réaliste, car nous n’aurions pas été en mesure de répondre aux besoins de nos clients extérieurs ou des productions de la CBC. La CBC a décidé d’engager Dave Clark, un consultant indépendant de Toronto très respecté dans le monde de la sonorisation. Nous avons effectué divers tests de systèmes en situation réelle : concert en direct, diffusion de musique enregistrée et discours. Il a alors été demandé aux trois derniers fournisseurs en lice de nous faire une démonstration de systèmes en point source et en line array. Nous recherchions la perfection absolue. J’ai participé aux processus d’évaluation en compagnie du consultant, des réalisateurs des émissions, de l’ingénieur du son et des techniciens du son des Studios Glenn Gould. Nous avons mis en place un système de notation et de compte-rendu. d&b audiotechnik, a obtenu le meilleur score ».

C’est Apex Sound & Light, le partenaire local de d&b audiotechnik, qui s’est chargé de l’installation. Le président d’Apex Graham Northam explique en détail les raisons qui ont conduit au choix d’un tel système : « Le Gould a la forme typique de la boîte de chaussures conçue pour la performance acoustique. La salle n’est pas très grande, de l’ordre de 27 mètres sur 18, scène comprise, et présente une réverbération naturelle de 1,6 seconde qui invite à la prudence et à ne pas surexciter l’acoustique naturelle en cas de renforcement sonore ».

Quels sont donc les principes qui ont abouti au choix d’un certain type d’enceinte et de système pour l’installation ? La prise de décision a été manifestement collégiale : « Comme toujours, les exigences de CBC été très élevées, Dave Clark avait beaucoup travaillé et bien évidemment d&b audiotechnik Canada a toujours proposé son aide », se souvient Graham Northam. Mike Carroll, pour sa part, n’y va pas par quatre chemins : « Le d&b était le meilleur, il convenait parfaitement à la salle en termes de son, d’esthétique et proposait un bon rapport qualité/prix. Nous avons opté pour un système en point source composé d’enceintes Qi7 et Qi10, des modèles assez légers et passifs pensés pour le confort du public et qui ne créent « débordent » pas sur la scène ». L’ingénieur du Glenn Gould Studio, Dennis Patterson, poursuit l’explication : « Les productions de certains de nos clients dépassent parfois les 100 dB sur scène. Bien que l’expérience live soit pensée en premier lieu pour le public, il est normal que nous isolions le son de la scène et que nous le ramenions à des niveaux qui permettent de l’enregistrement. Nous recherchions donc des enceintes qui limitent l’effet d’engorgement et ne « débordent » pas dans les micros sur scène ».

Comme l’indique Graham Northam, « La Série-Qi offre un niveau de contrôle qui permet à l’utilisateur de diriger le son où il le désire, et pas ailleurs, et c’est ce qu’il nous fallait pour cette salle. Ajoutez à cela une simplicité d’installation qui ne contrarie jamais l’infrastructure de la salle, et cette solution s’impose d’elle-même à la fois en termes de qualité et de prix ». François Corbin de d&b audiotechnik Canada pousse l’explication un peu plus loin : « Bien qu’un line array soit souvent plus efficace qu’un point source en termes de pertes de niveau acoustique, dans les salles relativement étroites dotées de murs latéraux aussi peu absorbants que ceux du GGS, le line array n’est pas indiqué. L’énergie projetée vers ces murs latéraux n’arrêterait pas de rebondir. Face à cette contrainte, il y a des modèles chez d&b qui cachent bien leur jeu : certaines enceintes point source peuvent diffuser un signal à un volume très, très élevé tout en gardant un gabarit remarquablement compact ».

« Apex a terminé l’installation dans les temps et dans meilleures conditions », confirme Mike Carroll. « Le rendu était satisfaisant dès la première mise en place, et quelques ajustements plus tard, la configuration définitive a été validée. Elle était très proche de la première installation. En toute honnêteté, la qualité du système dépasse mes espérances ».

L’un des premiers concerts sonorisés par le nouveau système, Hip Hop Summit, rassemblait les meilleurs artistes de la scène hip-hop canadienne au GGS. Comme le souligne Dennis Patterson, « Ce spectacle n’aurait pas été possible avec l’ancien système. Nous sommes maintenant en mesure de proposer l’excellence technique à tous nos clients. Envoyer des basses à 110dB ou accompagner un signal acoustique, cela revient désormais au même. »

Applications similaires

/

Et vogue le Wacken !

Il était une fois un bateau où les tatouages sont gratuits et les réserves de bière quasiment illimitées.
suite...

d&b dans le saint des saints de l’électro-dance de Washington

« Echostage est en train de devenir un lieu mythique. Il n’a pas d’équivalent dans toute la région de Washington ».
suite...

d&b et la VRT: l’Hôtel de Ville sous le signe du « R »

L’Hôtel de Ville de Louvain est un chef d’œuvre de l’époque gothique achevé dans le courant du 15e siècle.
suite...

La Villa Orsini de Mirabella Eclano

Si, depuis plus de cent ans, la famille Pascarella jouit d’une réputée loin d’être usurpée dans le monde de l’hôtellerie, elle doit l’essentiel de sa notoriété actuelle au complexe hôtelier Villa Orsini.
suite...
Applications similaires
Toutes les catégories

Applications d&b

Application itinérante ou sédentaire ? En intérieur ou en extérieur ? Petite ou grande ? d&b propose des solutions sur-mesure pour répondre à tous les critères. De plus, le logiciel de simulation dédié optimise la planification de...
voir toutes les applications