d&b Soundscape « fait tourner les têtes » dans le West End.

© Tristram Kenton 1/3
© Tristram Kenton 2/3
© Tristram Kenton 3/3

Cinderella (« Cendrillon ») est la dernière comédie musicale écrite par le légendaire producteur Andrew Lloyd Webber et la première production nouvelle à voir le jour dans le West End depuis la levée des restrictions dues à la pandémie de Covid. Attendue avec impatience par la communauté musicale, Cinderella ne déçoit pas, offrant un somptueux étalage de rengaines qui comprend autant de puissants hymnes pop que de ballades émouvantes.

En résidence au Gillian Lynne Theatre, la scénographie élaborée du spectacle comprend une scène tournante. Il était donc clair dès le départ qu'une solution audio sophistiquée serait nécessaire pour rendre justice à la dernière vision féérique de Webber.

Il a été fait appel au sound designer Gareth Owen, lauréat d'un Olivier Award, pour trouver la solution. Utilisateur de longue date de la marque, Owen est plus que familiarisé avec d&b et a su immédiatement que d&b Soundscape lui fournirait les outils dont il avait besoin.

Cinderella n'est pas la première collaboration d'Owen avec Andrew Lloyd Webber. Il était donc convaincu que Soundscape serait à la hauteur, tant sur le plan technique que créatif.

Lui [Andrew LloydWebber] et moi avons travaillé ensemble sur un certain nombre de spectacles ; la version rajeunie de Starlight Express a été la première. Ses convictions fondamentales sur la manière dont la musique doit être reproduite se retrouvent dans ce que fait Soundscape : le son doit émaner de sa source.Gareth Owen, sound designer

En appliquant En-Scene, le logiciel de positionnement d'objets de Soundscape, les objets sonores peuvent être placés dans la salle, assurant une image sonore naturelle qui raccorde les yeux et les oreilles. En utilisant plusieurs enceintes dans une configuration sur 180 ou 360 degrés, l'expérience visuelle et l'expérience sonore de l'auditeur sont en harmonie, sans distraction sensorielle ni présence physique d'un line array traditionnel. Les résultats sont si convaincants que le public ne se rend souvent pas compte qu'une amplification a été utilisée. Pour Owen, c'est le « Graal » en termes de mesure de la réussite d'une conception.

C'est cette capacité à utiliser le son afin de raconter des histoires sans distractions qui a donné à Soundscape un statut spécial pour Gareth Owen, dans le cadre d'un portefeuille de produits qu'il connaît déjà et auquel il fait confiance.

Soundscape fait oublier le système de sonorisation au public sans compromettre la qualité du son. Il permet au public de profiter des moindres détails du spectacle. C'est une arme à double tranchant, mais en tant que sound designers, nous savons que nous avons bien fait les choses lorsque personne ne parle du son, mais plutôt de l'expérience ressentie sur le plan émotionnel.Gareth Owen

Un défi unique pour l'équipe de ce spectacle non conventionnel a été de fournir un son orchestral complet et ambiant malgré l'indisponibilité de la fosse habituelle. En raison de l'extension de la scène couvrant la zone traditionnelle de la fosse, les musiciens sont déplacés du côté gauche de la scène, sur une structure en forme de tour à deux étages, cachée à la vue du public. La localisation des instruments n'avait donc pas de sens ; à la place, Owen voulait plutôt « renforcer le son orchestral de grande envergure que l'on attend d'un spectacle en live ».

En appliquant En-Space, le logiciel d'émulation de salle de Soundscape, et en utilisant une configuration Soundscape sur 360 degrés, la réverbération a été ajoutée au théâtre traité acoustiquement pour donner au spectacle cette sensation de salle de concert, grâce à laquelle le public est enveloppé dans une atmosphère grandiose de musique puissante et émouvante.

© Tristram Kenton
© Tristram Kenton

L'auditorium tournant était le gros défi suivant pour l'équipe de production. En tournant, l'auditorium emporte avec lui non seulement la distribution et le public, mais aussi les front fills fixés à la scène. Le déplacement des enceintes a pour effet de modifier la conception du son au beau milieu du spectacle. Owen a donc dû élaborer un plan pour créer des scénarios sonores secondaires gardant les objets localisés, afin de garantir une expérience homogène pour le public, partout où celui-ci et la troupe sont déplacés.

« Lorsqu'une fraction du public est déplacée et se retrouve derrière la scène, tournée vers le reste du public, une partie du système de sonorisation se déplace avec elle », explique Owen. « Nous avons créé des groupes de fonction qui changent alors l'utilisation de ces enceintes ; ce sont surtout les retours de scène qui échangent leur fonction avec certaines enceintes surround. »

Pour Owen et son équipe, résoudre le problème d'une scène dynamique et changer la position des enceintes nécessitait de sortir le grand jeu. Le résultat est quelque chose d'encore jamais vu. « Une première mondiale », déclare Owen, « en termes de combinaison d'un auditorium tournant avec un mixage orienté objet ».

Lee Batty, directeur technique de The Really Useful Group, la société de Webber, est stupéfait de ce qui a été réalisé.

Vouloir que le son suive les acteurs dans le théâtre tout en gérant un espace public tournant est franchement une exigence folle, et Gareth et son équipe ont relevé le défi avec aplomb. Ils ont parfaitement réussi.Lee Batty, directeur technique, The Really Useful Group

L'équipe a conçu trois configurations d'enceintes différentes dans ArrayCalc, en réaffectant les enceintes à de nouveaux rôles dans chaque agencement. Un réseau complexe de chaînes de signaux parfaitement synchronisées a été nécessaire pour réaliser cette conception sonore. Trois matrices de signaux d&b DS100 ont été déployées pour gérer le grand nombre de signaux et de points de croisement. Pour garder une vue d'ensemble de ce système complexe et de ses éléments mobiles, Owen s'est appuyé sur l'intégration d'En-Snap, un nouveau logiciel de Soundscape lancé en partenariat avec le sound designer l'année dernière.

Avec En-Snap, les utilisateurs peuvent appliquer des cues pour contrôler des séquences dans la configuration de Soundscape, ce qui facilite encore plus le workflow du spectacle en live pour Soundscape. Les utilisateurs peuvent maintenant programmer des temps de transition propres à la production et des fonctions de rappel partiel des réglages pour chaque cue, ce qui leur permet de gagner du temps, du suivi individuel des objets sonores jusqu'au véritable mixage du spectacle.

L'ensemble du système est fourni par Stage Sound Services, partenaire de d&b, spécialisé dans le son de théâtre. Phil Hurley est ravi de voir ce spectacle programmé, et avec lui quelque chose de nouveau pour le public. « C'est une distraction bienvenue en ces temps difficiles », comme il le dit. « C'est formidable de travailler à nouveau, surtout sur un spectacle aussi exigeant et délicat que Cinderella. Chapeau à tous. »

Pour Owen, le résultat est un grand succès. « En raison de la pandémie, la première a été reportée, mais cela nous a donné plus de temps pour réfléchir. Nous avons réussi à mettre au point un concept inédit qui fonctionne vraiment. C'est phénoménal et au-delà de toutes mes attentes. »

Comme la plupart des professionnels du théâtre le savent, Andrew Lloyd Webber est extrêmement exigeant en ce qui concerne le son de ses spectacles – et on peut dire qu'il est extrêmement satisfait du son de Cinderella.Lee Batty

Applications similaires

Productions musicales

d&b de retour vers le futur avec les KSL.

Un système KSL maximise l'intelligibilité dans tout l'Adelphi Theatre pour l'adaptation musicale du film culte Retour vers le futur. Gareth Owen Sound Ltd a choisi la série SL, après l'avoir utilisée pour la comédie musicale à succès...
suite...
Productions musicales

d&b Soundscape distille la magie de Mary Poppins dans le West End.

Paul Gatehouse utilise d&b Soundscape pour faire vivre au public un voyage magique à travers le son de la nouvelle production de la comédie musicale Mary Poppins dans le West End.
suite...
Productions musicales

Le spectacle continue avec d&b Soundscape.

Cette année, le concert annuel de Noël de l'orchestre municipal d'Almería a dû être déplacé dans un lieu plus grand et plus sûr pour respecter les règles de distanciation sociale imposées par la COVID-19. Grâce à d&b Soundscape, le spectacle...
suite...
Productions musicales

Ça roule pour d&b Soundscape à Bochum.

Pour la production rajeunie de Starlight Express à Bochum, en Allemagne, le sound designer Gareth Owen a exploité les possibilités de la technologie Soundscape de d&b et créé la plus grande installation Soundscape au monde à ce jour.
suite...
Productions musicales

L'ambiance de New York reproduite dans un décor tournant par d&b Soundscape.

Darron L West, concepteur sonore pour le spectacle de Broadway, Lobby Hero, voulait que le public profite pleinement de toutes les nuances du son. Cela l'a conduit à essayer d&b Soundscape. Et comme par magie, l'ambiance sonore de New York a...
suite...
Applications similaires
Toutes les catégories

Applications d&b

Application itinérante ou sédentaire ? En intérieur ou en extérieur ? Petite ou grande ? d&b propose des solutions sur-mesure pour répondre à tous les critères. De plus, le logiciel de simulation dédié optimise la planification de...
voir toutes les applications